Je veux vous parler du projet diocésain.

Mgr Poitras nous le suggère dans ses dernières lettres pastorales.

Peut-être les avez-vous lues?

Peut-être en avez-vous lu un bout puis vous êtes arrêtés, parce qu’elles sont longues?

Peut-être que vous ne vous en rappelez plus?

Je vous fais un petit résumé :


Il est question de la situation actuelle de l’Église.

Il y a  de moins en moins de pratiquants. Les bancs sont de plus en plus vides.

Certaines paroisses ont du fermer.

On ne voit presque plus d’enfants. On se préoccupe de l’enseignement religieux dans les écoles. Le nombre de prêtres diminue. La situation est très préoccupante.


Mgr Poitras et son conseil de pastorale diocésain s’interrogent sérieusement sur l’avenir de nos paroisses.

Et, c’est là où ça devient moins déprimant : il nous suggère des solutions à notre main.     Il nous suggère de retourner aux sources, aux débuts de la chrétienté, à l’essentiel.

Qu’est-ce qui alimentait la foi des premiers chrétiens? Comment la vivaient-ils?

4 points :      Ils écoutaient l’enseignement des Apôtres.

                        Ils partageaient le Pain.

                        Ils priaient ensemble.

                        Ils vivaient « comme des frères et des sœurs ».


C’était le hic de leur vie : connaitre Jésus, vivre ses enseignements, le savoir présent dans leur vie. Ils étaient très heureux de cela.

Monseigneur compare cela aux 4 roues d’une auto.

Pour avancer, il faut que les 4 roues soient en bonne condition.

Pas de crevaison, bon enlignement, bons freins, pas trop d’usure.

Il suggère à ses paroisses que nous nous préoccupions de chacune de nos roues, et que nous améliorions leur performance.

Cette année sera donc consacrée à une première roue : l’enseignement des Apôtres, c’est à dire à l’enseignement de la foi, de la Parole.

Il y a deux volets à cette cela :

1 :       on reçoit la Parole, on s’en nourrit

2 :       on la  transmet, on la  rayonne.


Voilà notre projet commun pour l’année.

Ne vous surprenez pas si à l’occasion, nous vous apportons des réflexions, des suggestions, des engagements pour retrouver l’enthousiasme et la ferveur des premiers chrétiens.


Sr Agathe Brochu

Présidente : comité de liturgie